L’été, propice à la mutation du commerce !

rue Sébastien Gryphe en été

rue Sébastien Gryphe en été

Les mois d’été (juillet et d’août) sont propices aux mutations en matière de commerce : fermetures, travaux de réfection pour une meilleure l’attractivité, changement de propriétaire, nouvelles enseignes…

C’est en septembre que ces changements seront perceptibles des habitants et usagers des territoires. La question de la préservation de l’attractivité commerciale, de la complémentarité entre les formes de commerces, de l’attractivité des territoires est un enjeu fondamental.

Lorsque que par exemple des boucheries, des boulangeries, des points presse… sont remplacés par des activités de service c’est toute l’artère commerciale qui s’en trouve fragilisée.

Pour ce qui concerne le tissu commerce du 7e arrondissement de Lyon, de nombreuses modifications positives sont constatées depuis ces dernières années. S’agissant des ouvertures récentes, on peut citer par exemple la reprise avenue Jean Jaurès, d’une boulangerie-pâtisserie fermée depuis plusieurs années, le Café Sillon, la boucherie Guerra-Lavigne, le Bistrot des Fauves, le restaurant 7 Epices, la crêperie Caramel et Beurre Salé

En substance, on constate qu’à la différence de ce qu’il se passait il y a encore de cela une décennie, la transformation de commerces en activités de services a pratiquement cessé sur les principaux axes commerçants du 7e arrondissement de Lyon et les projets qualitatifs se multiplient.

Enfin, si l’on veut pouvoir conserver et améliorer la qualité du linéaire commercial de notre territoire, il est important de mettre en contact les futurs cédants avec des porteurs de projets, franchises, enseignes pouvant apporter un plus au territoire. C’est le travail que réalise au quotidien l’association de management de centre-ville «Lyon 7 Rive Gauche »

 

Lyon 7 Rive Gauche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *