Visite du Secrétaire d’Etat au Commerce et à l’Artisanat suite

A l’occasion de notre dernier, en date billet du jeudi 19 mai 2011, nous indiquions que le Secrétaire d’Etat au Commerce et à l’Artisanat, Frédéric LEFEBVRE avait participé à Neuville sur Saône à une réunion de travail sur la thématique de la gestion unifiée de centre-ville (management de centre-ville) comme outil de développement du commerce et de l’artisanat en centre-ville.

Pour mémoire, le management de centre ville (MCV) est un concept novateur qui vise à coordonner les efforts et les ressources des acteurs publics et privés pour promouvoir et valoriser les centres-villes auprès des investisseurs et pour donner des raisons objectives aux usagers de réaliser leurs achats.
Le but est donc d’améliorer l’attractivité du centre ville en développant l’accessibilité, la qualité de vie, la sécurité et l’offre commerciale.
L’objectif du management de centre ville, ou gestion unifiée de centre ville, est de développer l’attractivité commerciale du centre ville en agissant sur les différentes fonctions urbaines, directement (animation, promotion) ou indirectement (urbanisme, sécurité, propreté, stationnement et livraisons) en mobilisant les acteurs pertinents.

Grosso modo, il existe 2 types de management de centre-ville au niveau national :

  • Le modèle de la région Rhône Alpes inspiré des expériences conduites en Belgique, compte une petite dizaine de managers de centre-ville localisés principalement sur le Grand Lyon et la Loire (Roanne, Saint-Etienne, Feurs, Montbrison, de Saint-Priest, Oullins, Neuville sur Saône, la Presqu’île de Lyon). Une structure de management de centre-ville indépendante regroupe les acteurs publics et privés.
  • Le modèle le plus répandu au niveau national, propose souvent un partenariat plus étroit qu’en Rhône Alpes et autre spécificité, le manager est salarié d’une collectivité, d’un établissement consulaire ou d’une association de commerçants.

Il est à noter que Sites Commerciaux dénombre un peu plus d’une centaine de managers au niveau national.

Pour finir, rappelons que le 7e arrondissement de Lyon a sa candidature pour intégrer la démarche de management de centre-ville de l’agglomération lyonnaise. Cette candidature fait suite à l’appel à projet lancé en janvier dernier par le Grand Lyon en lien avec la DIRECCTE et les chambres consulaires.
Deux autres territoires ont répondu à cet appel à projet : Villeurbanne et Lyon 8e.
L’annonce des territoires retenus est attendu avec impatience.

Association Développement Commerce Lyon 7e arrondissement (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *