Un banoffee ou une malicette ? Tous à Stamtich!

21986_1618053628408230_6895987682694569676_n

 

Céline Eyquiem, originaire de Bordeaux, et Nicolas Walch, un alsacien de Strasbourg, sont en couple, Céline qui baigne dans le milieu artistique sans brassard depuis des années veut un projet commun, que reste t-il ? Un restaurant alsacien ! Son restaurateur personnel ne le sera plus longtemps, lui qui officiait déjà dans quelques restaurants à Bordeaux ou Lyon a accepté le pari(s).. de Lyon.
Certains racontent que pendant une galerie d’art, une peinture de Flammekueche l’aurait bouleversé, d’autres disent qu’elle marchait dans la rue et qu’elle aurait glissé sur un Bretzel et atterri sur un billet de 500€, le débat alimente encore les fantasmes mais il est plus facile de croire à la version officielle qui mentionne leur passion pour cette gastronomie et le mélange d’influence. (Mouai..)

Une ancienne pizzeria a suffi pour les lancer dans le bain, d’autant plus que le secteur est dépourvu de tout produit originaire de la région des hivers rigoureux comme certains l’appellent (sûrement) ou celle du marché de Noël.
Toujours est il qu’après une période de travaux importante, le restaurant pouvait ouvrir ses portes lors de son inauguration à une poignée de privilégiés du Bretzel. La plupart ont dû dormir sur place, trop remplis pour entreprendre de prendre leur téléphone pour appeler un véhicule.

Toute la journée, le restaurant se transforme et s’adapte.
Vous voulez un petit déjeuner ? Pas de problème venez boire un café, Glou, sans pancake mais avec une petite douceur le matin,
Un bon repas à midi ? « Plat du jour s’il vous plait » !
Un goûter après une journée de boulot ou une journée d’amphi ? Venez comme vous êtes !
Un plat de spaghetti le soir ? ils sauront très bien vous indiquer un bon restaurant italien.

Tous les dimanches soir c’est plat unique sur réservation ( Choucroute, Spaetzle..)
A vos agendas pour le 16 mai. Une exposition collective est prévue ce soir là avec des dessins d’artistes lyonnais !

Vous trouverez 33 couverts à l’intérieur et 8 couverts en terrasse pour une ambiance intime ou festive.
Rassurez vous, vous ne trouverez pas de congélateur, en effet le vendeur n’en avait plus en réserve, mais c’est surtout parce qu’il n’est pas nécessaire. Tous les produits sont frais et les pâtes sont faites maison!

La « table tronc » est la définition du nom de leur restaurant et on comprend tout de suite en rentrant.. En effet il suffit de demander à la propriétaire et elle vous expliquera pourquoi.

Stamtich / 2 avenue Berthelot Lyon / Facebook / http://stamtich.fr/

Lyon 7 Rive Gauche

There is 1 comment for this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *