Sélection culturelle de Lyon 7eme – Octobre 2009

Théâtre, cinéma, expositions, musique…le mois d’octobre s’annonce une fois de plus riche en culture dans le 7e arrondissement de Lyon !

On commencera au Théâtre de l’Elysée par une œuvre originale, qualifiée d’ « opéra charcutier », avec « Découenné(e)(s), le cochon est un homme comme les autres« , de Lise Ardaillon et Sylvain Milliot (compagnie Les moteurs multiples). Une ethnographe du monde charcutier tente de décrire les interactions entre les différents actants dans le commerce d’alimentation. Aidée d’une étrange assistante et d’un apprenti charcutier, elle débute une sorte de conférence sur la charcuterie qui se transformera progressivement en un agencement de tableaux comme autant de reflets des préoccupations inconscientes des personnages et de leur difficulté à exister… Les 1er, 2 et 3 octobre à 20h30 au Théâtre de l’Elysée.

Cela n’arrive pas tous les jours : Clint Eastwood posera ses valises à Lyon à l’occasion de la première édition du festival Lumière 2009, dont il est l’invité d’honneur. La séance de clôture du festival se tiendra le 18 octobre à la Halle Tony Garnier (15h), en présence de l’acteur/réalisateur, avec la projection de « Le bon, la brute et le truand » de Sergio Leone (1968) en v.o. sous titrée.

Durant tout le mois d’octobre, et jusqu’au 13 novembre 2009, Marc Fornes expose à la Galerie Roger Tator dans le cadre de la Xème Biennale d’Art Contemporain de Lyon. Spécialiste des logiciels Rhino 3D et Rhinoscript, les prototypes de Marc Fornes semblent se situer à la frontière de l’architecture, des arts numériques et de la sculpture. À l’occasion de cette exposition, il propose de transformer radicalement l’espace de la galerie en y intégrant n/Edg, prototype architectural in-situ et inédit.

De son côté, le Comoedia s’associe au « Maghreb des films », en proposant deux projections/rencontres. Lundi 19 octobre (20h30), projection/rencontre de « Making of » de Nouri Bouzid, en présence du réalisateur. Mardi 20 octobre (20h30), projection/rencontre de « Nos lieux interdits » de Leïla Kilani, en présence de la réalisatrice. L’idée est de faire découvrir au public beaucoup de films maghrébins de grande qualité et de genres très divers. Des perles rares seront également présentées, parmi lesquelles des comédies, des drames, des films de société, des documentaires, des films pour enfants etc…

Les amoureux de musique ne seront pas en reste, avec la venue de Sébastien Schuller au Ninkasi Kao, samedi 24 octobre (20h). Apparu au début des années 2000, Sébastien Schuller est un artiste rare à l’univers instrumental, mélancolique et pop. De formation classique, Sébastien Schuller, percussionniste de son état, devient au fil des ans un multi-instrumentiste aussi brillant qu’éclectique se plaisant à saupoudrer les sonorités acoustiques de touches électroniques.En 2009, Sébastien Schuller propose l’opus « Evenfall » largement imprégné d’une forme de communion à distance avec une nouvelle famille de lointains cousins d’Amérique (Sufjan Stevens, Animal Collective, Beirut).

Pour en savoir plus sur tous ces événements :

Théatre de l’Elysée – 14 rue Basse Combalot – T. 04 78 58 88 25 – www.lelysee.com
Halle Tony Garnier – 20 place Charles et Christophe Mérieux – T. 04 72 76 85 85 – www.halle-tony-garnier.com
Galerie Tator – 36, rue d’Anvers – 04 78 58 83 12 – www.rogertator.com
Cinéma Comoedia – 13 avenue Berthelot – T. 08 92 68 69 22 – www.cinema-comoedia.com
Ninkasi Kao – 267 rue Marcel Merieux – T. 04 72 76 89 00 – www.ninkasi.fr

Alexandre Prot, Chargé de Communication
Association de Développement du Commerce Lyon 7e (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *