Sécurité des commerces, l’expérience du Jura


Les activités commerciales, artisanales et/ou de prestations de service sont de plus en plus confrontées à des phénomènes d’insécurité et de délinquance : vol à main armée, fausse monnaie, chèques volés…

Certains secteurs d’activité, grâce à leurs moyens, ont plus ou moins pu, se prémunir contre ce phénomène (grande distribution, secteur bancaire…).

Les commerçants, les artisans sont désormais devenus des « proies » pour les personnes mal intentionnées.
Les différents acteurs du Jura se sont mobilisés pour mettre en place « Alerte Commerces » qui vise à limiter ces actes délictueux.

La signature officielle du protocole « Alerte Commerces » a eu lieu le 4 janvier 2010 entre le Préfet, le Président de la Fédération Jurassienne du Commerce (FJC).

Le dispositif repose sur le principe qui veut qu’une diffusion rapide de l’alerte permette d’éviter la réitération des faits. Ainsi, tout professionnel victime de vol à main armée, de faux moyens de paiement, de vols à l’étalage ou d’escroqueries alerte les services de la Gendarmerie ou de la Police (en composant le 17) et le référent local de l’Union Commerciale.

Lorsque l’information est reçue par les services de la Police Nationale, ceux-ci la retransmettent au centre opérationnel de la Gendarmerie, par les moyens les plus rapides. Le centre opérationnel de la gendarmerie diffuse alors l’alerte par un SMS collectif envoyé sur les téléphones portables des commerçants, artisans… qui, sous le titre « Alerte Commerces », décrit succinctement les faits constatés, le lieu de commission et les renseignements connus sur le ou les auteurs.

Si l’information est reçue dans un délai inférieur à une heure après la commission des faits, l’alerte est lancée, sur tout le Département, afin d’activer la vigilance des commerçants, artisans et prestataires de services pour qu’ils ne soient pas victimes, à leur tour, d’un acte délictueux similaire.

Cette alerte est possible car, préalablement, la FJC a organisé, avec chaque Union Commerciale du département, des réunions de présentation du dispositif, avec les intervenants suivants : le référent local de la Police ou de la Gendarmerie, le référent local de l’UC, le représentant de la ville, le Directeur Départemental de la Banque de France, le représentant de la Banque Populaire Bourgogne/Franche-Comté et le permanent de la CCI du Jura.

D’un point de vue technique, les SMS sont achetés par la FJC pour être utilisés par le centre opérationnel de la Gendarmerie. Les commerçants, artisans et prestataires de services sont également sensibilisés à l’attitude à adopter en cas d’agression, au moyen d’une plaquette contenant des conseils utiles, dont l’impression a été financée par la CCI du Jura.
Pour compléter cette initiative, un visuel dissuasif « Alerte Sécurité » a été créé.

Pour prévenir toute tentative délictueuse il peut être apposé sur la vitrine du commerçant.
Ils est à noter que la FJC a également conclu un partenariat qui permet aux commerçants victimes d’agression de bénéficier d’une aide psychologique.

Télécharger le document de présentation.

Association Développement Commerce Lyon 7e arrondissement (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *