Résultats de l’enquête, portant sur 2008, réalisée par Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA) en partenariat avec le groupe Banque Populaire


Une enquête de la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA), réalisée en partenariat avec le groupe Banque Populaire présente un tour d’horizon des petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services en 2008.

Toutes activités confondues, en 2008, le chiffre d’affaires des petites entreprises enregistre une progression de 0,6%.

Comparativement à l’année 2007 (+3%), le taux d’accroissement de l’activité des TPE affiche un recul de -2,4%.

Impactée par la crise économique, l’activité des petites entreprises françaises est globalement en net repli par rapport à l’année précédente.

Sur les 12 secteurs analysés, 6 sont en régression et 3 connaissent une hausse d’activité inférieure à 1%.

Seul l’artisanat du bâtiment réalise une croissance significative avec +4,4%.

Au total, 56 professions de l’artisanat, du commerce et des services ont été analysés dans cette étude.

Les principaux résultats pour 2008 :

  • Les entreprises de travaux publics : +8,7%
  •  Les plombiers chauffagistes : + 7,7%
  • Les électriciens : +5,9%
  • Les crémiers fromagers : +2,4% (contre -1,1% en 2007)
  • Les entreprises de vente et réparation automobile : +2,3% (contre +1,6% en 2007)
  • Les tabacs journaux et jeux : +2% (+0% en 2007)
  • Les bouchers charcutiers : +2,1% (contre +2% en 2007)
  • Les prothésistes dentaires : +1,4% (contre +0,1% en 2007)
  • L’alimentation générale : +1,5% (contre +1% en 2007)
  •  Les agences immobilières : -14,6%
  • Les magasins de bricolage : -9,6%
  •  Les commerces de vaisselle-verrerie-faïence : -8,4%
  • Les carreleurs : -3,8%
  •  Les transporteurs de marchandises : +0,1%
  •  Les commerces de vêtements enfants (-0,9% contre +8,4% en 2007),
  •  Les taxis et ambulances (+2,4% contre +8,7% en 2007).

Méthodologie de l’Observatoire :

Tous les mois, près de 70 centres de gestion agréés (CGA), répartis sur l’ensemble du territoire national, transmettent les chiffres d’affaires, rendus anonymes, de leurs adhérents à la Fédération. Les indices d’activité sont calculés chaque trimestre, à partir des chiffres d’affaires d’un échantillon de 15 000 petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services. L’évolution des activités est pondérée par le nombre d’entreprises recensées par l’INSEE dans chaque secteur considéré. Un questionnaire est parallèlement adressé chaque trimestre à plus de 1000 petites entreprises représentatives, permettant d’établir le baromètre du moral des dirigeants et de leurs intentions d’investissement et de recrutement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *