Quels impacts auront les mesures du gouvernement (prime à la mobilité des salariés) sur le Plan de Déplacements inter-Entreprise du 7e arrondissement de Lyon?

 

Le gouvernement a récemment annoncé que les entreprises devront dans les prochains mois, à l’instar de la situation parisienne, prendre en charge la moitié des dépenses de transport en commun de leurs salariés.

Cette nouvelle situation nous conduit légitiment à nous interroger sur le devenir des Plans de Déplacements Inter-Entreprises (PDIE).

Tout d’abord, il existe une différence de taille entre les deux démarches, le gouvernement vise uniquement à réduire le coût des déplacements des salariés qui utilisent les transports en commun.

Les Plans de Déplacements Inter-Entreprises, au contraire, résultent d’une véritable démarche de développement durable qui tend à promouvoir l’ensemble des modes de déplacements alternatifs (co voiturage, vélo, autopartage, TER…) et contribue à réduire le coût des déplacements des salariés.

Si on prend l’exemple de l’agglomération lyonnaise, comment pourrait se concrétiser la mesure du gouvernement ?

Dans le cadre des mesures du gouvernement, les salariés qui utilisent les transports en commun seront remboursés par leur entreprise de la moitié de leur abonnement mais il n’y aura aucun accompagnement pour favoriser les déplacements alternatifs auprès des autres salariés.

Les Plans de Déplacements Inter-Entreprises continueront à être attractifs, les entreprises bénéficiant de 3,90 euros de financement apportés par le SYTRAL.

Ceci signifie que le coût à payer pour une entreprise est de l’ordre de 41,3% du coût de l’abonnement d’un salarié au lieu des 50% résultants des projets gouvernementaux.

En contrepartie de l’abondement financier du SYTRAL les entreprises adoptent une démarche de développement durable avec la promotion des modes de transports alternatifs.

Pour mémoire, le coût d’un abonnement mensuel de transport en commun type « City Pass PDE » sur l’agglomération lyonnaise est de 45€. Avec le PDIE il est de 22,50€ pour les salariés, soit une économie de 50%.

Enfin, le Plan de Déplacements Inter-Entreprises du 7e arrondissement concerne le monde du commerce, de l’artisanat, des professions libérales et des entreprises de petite taille.

Patrice Iochem, Responsable développement commerce
Association Développement Commerce Lyon 7e (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *