Le secrétaire d’État chargé du Commerce et de l’Artisanat maintient le dispositif des soldes flottants

Le secrétaire d’État chargé du Commerce et de l’Artisanat, Frédéric LEFEBVRE, s’est vu remettre lundi 6 décembre 2010 le rapport sur le fonctionnement des soldes flottants commandé par son prédécesseur Hervé NOVELLI.

Le rapport note l’inversion de tendance entre 2005 et 2010 sur l’appréciation des soldes par les consommateurs. En effet, tandis qu’en 2005, les soldes représentaient une fête consumériste pour près de 53% des consommateurs et une nécessité budgétaire pour 47% d’entre eux, ces soldes représentent en 2010 une fête consumériste pour 44% des consommateurs mais représentent désormais une nécessité budgétaire pour 56% d’entre eux. Le rapport souligne également que le mécanisme des soldes flottants et les promotions, sans déstabiliser les circuits commerciaux habituels, ont permis de dégager un chiffre d’affaires supplémentaire de plus de 120 millions d’euros dans le secteur de l’habillement depuis un an et demi (dont 93 M€ pour les seuls soldes flottants).

Enfin, en cette période de sortie de crise, 71% des consommateurs, selon ce rapport soutiennent le mécanisme de soldes flottants.

Le rapport recommande :

  • De maintenir le mécanisme des soldes flottants introduit par la loi de modernisation de l’économie dans une optique de défense du pouvoir d’achat des consommateurs ;
  • De ne pas figer dans l’année les dates de ces soldes flottants, afin de ne pas ajouter de contraintes supplémentaires aux distributeurs et de leur laisser la faculté de trouver le meilleur équilibre entre périodes de solde et périodes de promotion ;
  • Enfin, de promouvoir une période d’animation commerciale au printemps, en raison du faible pic

Christine LAGARDE, ministre de l’Économie et des finances et Frédéric LEFEBVRE, secrétaire d’État chargé du Commerce et de l’Artisanat ont donc décidé de maintenir le dispositif des soldes flottants tel que prévu par la Loi de Modernisation de l’Economie (LME).

Pour mémoire, la quasi totalité des fédérations professionnelles nationales s’opposent à ce dispositif.

Association Développement Commerce Lyon 7e arrondissement (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *