Le Conseil d’Etat devra se prononcer sur la création d’un village de marques dans la commune de Châtillon-en-Michaille dans l’Ain!

Le concept de magasin d’usine ou de village de marques connaît, depuis de nombreuses années, un succès auprès des consommateurs français et européens.

En France on compte une vingtaine de projets pour une surface de vente supérieure à 350.000 m².

La question de la pertinence de ce concept pour le développement économique des territoires se pose. Les lieux d’implantations proposés sont ils pertinents ? Quels sont les enjeux en matière d’emploi ? Quelles sont les conséquences pour le commerce des villes situées dans le rayon d’action concerné ? (souvent une centaine de kilomètres).

Si le succès commercial des villages de marques ne se dément pas, la banalisation des implantations va à l’encontre du concept qui repose en partie sur la rareté.

Chronologie des décisions :

  • C’est dans ce contexte que la Commission Départementale d’Aménagement Commercial de l’Ain (CDAC) avait refusé en janvier 2010 la création d’un village de marques dans la commune de Châtillon-en-Michaille dans l’Ain qui portait sur environ 90 boutiques reparties sur 16 085 m² de surfaces commerciales.
  • La Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC) saisie par les promoteurs du projet avait obtenu un avis favorable de la commission.
  • Enfin, le Tribunal administratif de Lyon, saisi par les fédérations d’associations de commerçants opposées au projet, a décidé le 13 octobre 2011, de renvoyer la décision finale relative à ce dossier au Conseil d’Etat.

A suivre…

Lyon 7 – Rive gauche / ADC7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *