Destreland, en Guadeloupe, un centre commercial aux multiples facettes

J’ai passé la première quinzaine du mois de juillet dans la Caraïbe, en Guadeloupe, j’ai donc décidé de consacrer plusieurs billets au commerce de cette île paradisiaque.

Pour information la Guadeloupe (gwada en créole) est située à 6 750 km de Paris,  c’est à la fois une région d’outre-mer et un département d’outre-mer. Ce petit archipel des Antilles (mer des Caraïbes) se trouve à environ 600 km au nord des côtes de l’Amérique du Sud, à 600 km à l’est de la République dominicaine et à 950 km au sud-est des États-Unis.

l’île compte environ 453 00 habitants et deux centres commerciaux importants.

Mon premier billet sera consacré à l’un de ces centres commerciaux : DESTRELAND.

Ce centre commercial régional est situé à Baie-Mahault à proximité de Pointe à Pitre le poumon de l’activité économique de la Guadeloupe.

L’architecture du centre commercial est de style créole.

180 boutiques, un hypermarché à l’enseigne Carrefour, un Monsieur Bricolage, un Décathlon, 2 600 places de stationnement composent cet équipement.

La proportion des commerces indépendants est de l’ordre de 20 à  25%, le reste étant des enseignes nationales.

Ce centre commercial est organisé autour de concepts innovants.

L’hypermarché traditionnel avec sa galerie marchande au rez de chaussée, un étage qui le fait ressembler à un centre commercial du type de la Part Dieu à Lyon ou de la Galerie Saint Sébastien à Nancy, et enfin une partie extérieure, à ciel ouvert, composée d’une trentaine de commerces organisés autour d’une place donnant un aspect « village » à ce centre commercial.

On peut également noter la présence de deux concessionnaires automobiles  dans la galerie marchande : Renault et Toyota.

Patrice Iochem, Chargé de Mission
Association Développement du Commerce Lyon 7e arrondissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *