De passage à Paris …

Cette semaine j’étais de passage à Paris, et comme chaque fois que j’ai l’occasion de me rendre dans la capitale j’en profite pour faire un tour de rues commerçantes. A chaque fois je suis impressionné par l’importance de l’appareil commercial de la capitale.

Quelques chiffres pour illustrer ce propos, Paris c’était en 2005, 83 400 locaux en rez-de-chaussée. Ce chiffre incluant l’ensemble des commerces mais aussi des locaux non commerciaux comme les équipements de quartiers, les locaux des professions libérales …

Le commerce regroupe plus de 20% des établissements parisiens et 10% des salariés, soit près de 164 000 salariés. Avec 61 766 unités, les commerces de détail et services commerciaux constituent 74 % des locaux en rez-de-chaussée. Leur nombre est resté stable de 2003 à 2005.

La superficie de ces locaux est évidemment très variable. Elle s’échelonne de quelques m² à plusieurs dizaines de milliers de m² (Grands magasins). D’après les estimations effectuées en 2004, les commerces de détail (hors restauration) ont pour la plupart moins de 300 m² (96,2 %) tandis que 828 ont entre 300 m² et 1000 m² (2,8 %) et 312 dépassent les 1000 m² (1 %).

En 2001, 59 200 commerces sont implantés à Paris. La notion de commerce s’entend ici comme l’ensemble des activités de commerce de détail ainsi que les services commerciaux exercés en rez-de-chaussée des immeubles.

Parmi les secteurs les plus représentés on peut citer (chiffres 2005) :
12 699 cafés et restaurants,
12 646 établissements de services aux particuliers,
8 112 commerces d’équipement de la personne,
7 023 commerces alimentaires,
6 218 magasins de culture et loisirs,
4 467 agences immobilières, bancaires, postales et d’assurance,
4 146 magasins d’équipement de la maison,
Et enfin 2 304 commerces de santé et beauté.

Patrice Iochem, Chargé mission
Association Développement Commerce Lyon 7e arrondissement (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *