Agenda culturel de Lyon 7è – novembre 2010

En novembre, le 7è répondra encore à toutes vos envies : cinéma, exposition, cours de danse ? Suivez le guide !

Mercredi 27 octobre 2010, sort, au Comoedia, « Fin de concession ». Un documentaire de Pierre Carles, qui s’interroge sur la privatisation de la première chaîne de télévision française : n’est-il pas scandaleux que TF1/Bouygues ait vu sa concession renouvelée automatiquement depuis 1987 ?
Reprenant son combat anti-télé inauguré avec « Pas vu pas pris », son premier film, il se confronte aux responsables de l’information qui ont toujours évité d’aborder ce sujet tabou. Mais l’enquête ne se déroule pas comme prévu : les vieux dinosaures et les jeunes gardiens du PAF savent désormais comment s’y prendre avec le critique des médias. Pour retrouver son « fighting spirit », Carles bat le rappel de ses amis et change de méthodes… Dorénavant, finies les concessions !

A ne pas rater, au Musée africain, l’exposition temporaire : « D’une Afrique, l’autre », du 30 octobre au 30 décembre 2010.
Cette exposition présente une série de tissus appliqués, technique artisanale et traditionnelle datant du 17ème siècle à la cour des rois d’Abomey au Royaume du Dahomé (ancien Bénin). Ce sont des œuvres symboliques au service des rois et au service du peuple pour célébrer l’amitié.
Le plasticien William Adjete Wilson propose une interprétation moderne de cette tradition, c’est l’objet de l’exposition « D’une Afrique, l’autre ». Il fait réaliser ses œuvres par les ateliers d’Abomey où les descendants des artistes de la cour royale perpétuent la tradition de leurs ancêtres. Un panneau avec photos de l’atelier permet de comprendre le déroulement de la création.

Autre exposition, autre style, au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) où est présentée « Photos ensevelies du ghetto de Lodz », de Henryk Ross, du 21 octobre au 13 février 2011 (cf photographie ci-dessus).
Lodz est en 1939 la plus grande citée industrielle de Pologne. Comme dans de nombreuses villes d’Europe orientale occupée, les nazis y établirent un ghetto dès février 1940, « le premier dans l’ordre chronologique et le second, après celui de Varsovie, par l’importance numérique », rappelle Primo Levi. 160 000 Juifs seront enfermés dans le ghetto de Lodz, qui ne sera dissous qu’à l’automne 1944, faisant de lui le ghetto « à la plus longue existence ».
Les quarante et une photographies présentées au CHRD vibrent de stupeur et d’enseignement : elles nous dévoilent la géographie du ghetto, le fonctionnement d’une société recomposée au travail et sous contrôle, elles nous renseignent sur les mécanismes de l’extermination et nous livrent enfin une part de cet espoir, de ce souffle vital qui, « malgré tout », permet d’entretenir l’idée que la lutte pour la survie peut avoir un sens.

Enfin, à partir du 1er novembre 2010, retrouvez les lundis de la salsa, au Ninkasi Gerland Kafé !
Après deux ans de succès, retrouvez les incontournables soirées salsa du lundi soir !
Participez aux cours de danse dispensés par l’association Salsaddict en Guitoune puis entraînez-vous et testez vos pas de danse sur la piste du Kafé au son de Dj Carlos dès 22h !
Pour les danseurs qui veulent encore plus de Salsa au Ninkasi Gerland, retrouvez les Afterwork latinos le 1er jeudi de chaque mois toujours mené par Dj Carlos.

Pour plus d’information :
Cinéma Comoedia
13 avenue Berthelot, 69007 Lyon
T. 08 92 68 69 22
www.cinema-comoedia.com

Musée africain de Lyon
150 cours Gambetta, 69007 Lyon
T. 04 78 61 60 98
www.musee-africain-lyon.org

Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation
14 avenue Berthelot, 69007 Lyon
T. 04 78 72 23 11
www.chrd.lyon.fr

Ninkasi Gerland
267 rue Marcel Mérieux, 69007 Lyon
T. 04 72 76 89 00
www.ninkasi.fr/fr/ninkasi-gerland.html

Marion CIBARD, Chargée de Communication
Association de Développement du Commerce de Lyon 7è (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *