Un peu d’histoire …

  

Au fil des trente dernières années les commerçants des principales rues commerçantes, du 7e arrondissement de Lyon, se sont progressivement regroupés dans différentes associations de commerçants.

Les premières associations à voir le jour furent celles du cours Gambetta, de la rue de Marseille, puis à la fin des années 80, ce fut le tour des rues Chevreul et de la Madeleine, de la place Jules Guesde et de l’avenue Berthelot.

Paradoxalement, l’avenue Jean Jaurès, qui est l’une des principales artères commerçantes de l’arrondissement, ne développa son association qu’au début des années 90. Il est à noter qu’une précédente association avait existé, quelques temps, au début des années 80, mais les travaux de la ligne B du métro ont mis fin à cette dynamique.

A partir de 1993, toutes ces associations se sont mis à travailler de concert pour les festivités du 8 décembre et pour la mise en lumière des différentes artères commerciales.

Ce qui est amusant, c’est que ce regroupement s’est déroulée sous l’impulsion de la MJC LB7 qui pilotait, en lien avec la mairie du 7e arrondissement et la ville de Lyon les festivités du 8 décembre.

A force de travailler ensemble, en 1996, sous impulsion de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon, les présidents des différentes artères se sont réunis au sein d’une Fédération de Commerçants appelée « 7 au Cœur de Lyon ».

Georges Sorel a été le premier à présider cette structure.

La dynamique était engagée,  en 1998 la Fédération a piloté sur l’ensemble de la ville de Lyon une animation dans le cadre de la Coupe du Monde, plus de 2 500 commerçants de l’ensemble la ville ont participé aux différentes actions proposées.

De 1999 à 2003, La Fédération s’est engagée, avec le soutien de  l’Etat, de la ville de Lyon,  des chambres consulaires, dans une opération urbaine sur crédits du Fonds d’Intervention pour les Services l’Artisanat et le Commerce (FISAC), l’objectif était de professionnaliser le commerce de l’arrondissement au travers du développement d’outils de communication et de structuration : charte graphique, carte de fidélité, lettre d’information, site Internet, recrutement d’un animateur, études …

Cette opération achevée, en 2004, les dirigeants de la Fédération on fait  une évaluation de la situation. Conclusion, la Fédération travaille uniquement avec les artères structurées, donc les plus dynamiques, la moitié des commerçants, situés sur les autres artères de l’arrondissement, ne bénéficient donc pas de la dynamique globale.

Pendant plus de deux ans, sous l’égide de Jean-Yves LOMBARDI, Président de la Fédération, un travail a été conduit pour trouver une formule qui puisse concerner tous les commerçants de l’arrondissement.

C’est ainsi que fut créée, en juillet 2006, l’Association de Développement du Commerce  de Lyon 7e arrondissement, et son concept de Gestion Concertée du Commerce dont l’objectif est de développer l’attractivité du commerce de tout l’arrondissement.

Patrice Iochem, Chargé de mission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *