Le commerce, un incontournable vecteur de service public

Le commerce est incontestablement un élément structurant de nos villes et villages. C’est, malheureusement, lorsqu’il vient à faire défaut que l’on prend  réellement conscience de son importance. Le mois d’août est souvent propice à cette prise de conscience.

En août, de nombreux territoires fonctionnent au ralenti, services publics allégés. Dans ce contexte, souvent le commerce reste le seul service au public accessible.

Sur le 7e arrondissement de Lyon, nous avons la chance de bénéficier d’un tissu commercial et artisanal fort avec un maillage reposant sur plus de 1 200 cellules commerciales

Durant le mois d’août, dans notre arrondissement, les commerces, dits stratégiques, effectuent une rotation entre eux ce qui permet aux clients et usagers du 7e arrondissement de Lyon de continuer à avoir accès aux produits de première nécessité : pain, journal …

Afin d’étayer, ce rôle social et de service public du commerçant durant cette période on peut souligner, qu’il n’est pas rare, que lorsque qu’un commerçant n’a plus de nouvelles, depuis plusieurs jours, d’un ou d’une cliente fidèle il tente alors de le ou de la joindre et, à défaut de réponse, qu’il prenne contact avec le service de la collectivité concernée.

Alors pour moi, il est indéniable que le commerce joue, dans bien des cas, un rôle de service public et ce notamment pour les personnes âgées.

Patrice Iochem, Chargé mission
Association de Développement du Commerce de Lyon 7e arrondissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *