Le commerce de Sainte Anne en Guadeloupe

La commune de Sainte Anne en Guadeloupe compte 20 410 habitants, c’est l’une des villes les plus touristiques de l’île.

Sainte Anne est un véritable joyau par ses plages, son lagon, la couleur de ses eaux, la finesse de son sable, ses sites exceptionnels pour la navigation et la planche à voile.

Cette partie de la Grande Terre présente une variété de paysages insoupçonnés. En effet, l’un des aspects les plus intéressants de cette zone est cette étonnante opposition entre la zone de bord de mer et l’intérieur des terres, notamment la région des Grands Fonds.

Au Centre Bourg, la place Schoelcher accueille l’église paroissiale, oeuvre de l’architecte Ali Tur reconstruite après le cyclone de 1928. Le village artisanal est situé à l’entrée du bourg. Sainte Anne a autrefois été une grande commune sucrière, en 1885 en effet, près de 90% de son sol était consacré à la culture le la canne, on peut d’ailleurs découvrir, au fil d’une promenade des moulins à vent témoin de cette ancienne importante activité économique.

L’appareil commercial de Sainte Anne est constitué d’un peu plus d’une centaine de commerces éclatés sur plusieurs lieux, il n’y a donc pas de véritable de linéare commercial. Le nombre des enseignes est très faible (magasins d’optique, supermarchés …)

Parmi les éléments importants de l’attractivité éonomique et commerciale de la commune de Sainte-Anne on peut citer le secteur de la restauration avec ses « lolos », restaurants typiques que l’on trouve, notamment, sur le bord des plages.

Son marché, véritable locomotive commerciale, qui se déroule tous les jours de la semaine (voir photo ci-dessus). On y trouve bien sûr des légumes « pays », des produits à destination des touristes (rhum, souvenirs …).

Ses commerces proposant des articles de plage : maillots de bains, tenues traditionnelles en madras …

Ses hôtels, résidences de tourisme et autres gîtes qui accueillent tout au long de l’année une importante population de touristes : Club Méd, Pierre et Vacances …

Deux autres communes de l’île ont une activité touristique comparable, le Gosier et Saint François.

Patrice Iochem, Chargé mission
Association de Développement du Commerce de Lyon 7e arrondissement (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *