La situation du commerce de Turin suite …

Dans mon précèdent billet, du mercredi 8 août 2007, j’évoquais la situation du commerce de la ville de Turin au nord de l’Italie et de son centre-ville articulé, notamment, autour de la via Roma et de la via Garibaldi …

Je poursuis donc ma présentation du commerce de cette ville en évoquant une spécificité qui a attiré mon attention.

L’architecture du centre-ville de Turin influence une partie du linéaire commercial de la ville,  c’est ainsi, qu’aussi bien sur la via Roma que sur la via Garibaldi, un certain nombre de commerces sont situés sous des arcades (voir photo ci-dessus).

Les usagers de ces commerces situés sous ces arcades évoluent donc, comme dans la galerie marchande d’un centre commercial traditionnel, à l’abri des intempéries.

Plusieurs configurations différentes régissent ces commerces : commerces sur un seul côté du linéaire commercial comme c’est le cas sur la photo, commerces en vis à vis …

A Lyon, les voûtes de l’Opéra de Lyon ont la même configuration, mais là il n’y a pas de commerces.

L’autre lieu qui s’apparenterait le plus à cette configuration italienne est le « Passage de l’Argue » dans la presqu’île de Lyon.

Patrice Iochem, Chargé de mission
Association de Développement du Commerce de Lyon 7e arrondissement (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *