Des transports en commun au service de l’attractivité économique du 7e arrondissement de Lyon

Les infrastructures de Transports favorisent l’attractivité économique des territoires.

De ce point de vue, le 7e arrondissement de Lyon se distingue, tout particulièrement, par un réseau de transports en commun performant composé de deux lignes de métro, de deux lignes de tramway , de plusieurs lignes de bus, qui permettent des connexions avec les différents centres névralgiques de l’agglomération, gares de Perrache et de la Part Dieu, Presqu’île de Lyon, centre commercial de la Part Dieu, Champs du Pont, villes périphériques …

En complément de ceci, plusieurs parkings de stationnement maillent le territoire, parking Berthelot, de la Fosse aux Ours (446 places), parking provisoire sur le site de l’ancien hôpital Saint Joseph (200 places), parking de Surville (2 000 places), parc relais à la hauteur du stade de Gerland (250 places), projet de parking Tony Garnier (800 places).

Il convient d’ajouter à ces éléments, les nombreuses stations de vélos qui maillent l’arrondissement et les 15 800 places de stationnement de surface.

Afin de compléter, ce réseau  de transport, déjà très dense, plusieurs projets sont en cours, le prolongement de la ligne B de métro jusqu’à Oullins, commune du sud de l’agglomération lyonnaise. La mise en circulation pourrait être effective en 2012 ou 2013.

La création d’une halte ferroviaire à Jean Macé, fin 2009, permettant à des trains régionaux de s’arrêter place Jean Macé et profitant ainsi aux commerces de la zone de chalandise.

Patrice Iochem, chargé de mission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *