A Lyon, l’été c’est pour les cafés, bars et restaurants la saison des terrasses …

Avec les beaux jours pour les cafés, bars et restaurants c’est, lorsqu’ils en ont la possibilité, la saison des terrasses.

A Lyon, comme dans toutes les autres villes de France, une réglementation définit les conditions à remplir pour pouvoir obtenir le sésame nécessaire à l’exploitation d’une terrasse.

En contrepartie de sa terrasse le commerçant acquittera une redevance proportionnelle à la surface qu’il exploite.

L’autorisation de terrasse est donnée par la ville de Lyon après un avis technique de la Direction du Commerce et de l’Artisanat de la ville de Lyon et un avis de la Mairie du 7e arrondissement.

Pour le commerçant la terrasse représente un facteur d’attractivité supplémentaire de son commerce et  lui permet, dans de nombreux cas, d’augmenter son nombre de couverts et donc son chiffre d’affaires.

Nombre d’associations de commerçants considèrent que ces terrasses représentent incontestablement un élément de valorisation du territoire et de développement économique.

Il est à noter que depuis plusieurs années, les terrasses deviennent de plus en plus qualitatives : mobilier spécifique de qualité, environnement paysagé intéressant (voir photo ci-dessus) …

Néanmoins, l’exploitation d’une terrasse ne permet pas toujours de bénéficier d’un surcroît de chiffre d’affaires car d’autres facteurs extérieurs entrent en jeu, notamment, la météo et le moins que l’on puisse dire c’est que cette année elle n’a pas été favorable aux commerçants exploitant une terrasse.

La saison des terrasses est aussi propice aux conflits entre commerces, les uns se plaignant de la confiscation des places de stationnement par les autres (dans le cas de l’exploitation d’une terrasse sur stationnement).

Patrice Iochem, Chargé mission
Association de Développement du Commerce de Lyon 7e arrondissement (ADC7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *