Le Plan Vélo du Gouvernement dévoilé

source photo: vélochannel

source photo: vélochannel

3 millions de français utilisent le vélo quotidiennement et 17 millions en font au moins une fois par semaine mais la pratique du vélo en France comme un véritable moyen de transport ne représente que 2% des salariés. Face au retard pris par la France par rapport à ses voisins européens, le gouvernement souhaite multiplier par 10 ce chiffre d’ici quelques années pour des raisons environnementales et de santé public.

 

Pour cela, la mesure phare annoncé dans le Plan Vélo consiste à défrayer les salariés de 25 centimes par kilomètre effectué à vélo pour les trajets domicile-travail. Une première phase d’expérimentation avec des entreprises volontaires serait lancée les prochains. L’ADEME en étudierait par la suite les impacts pour le généraliser ou non.

Selon le ministère, si cette mesure était généralisée, elle pourrait entraîner un manque à gagner de 110 millions d’euros pour les comptes sociaux, mais aurait des effets bénéfiques -sur la santé notamment- nettement supérieurs.L’option retenue par le gouvernement serait en effet de demander aux entreprises de verser cette indemnité. Mais en contrepartie, ces sommes seraient exclues de l’assiette des cotisations sociales et de celle des revenus imposables des salariés. Ce qui revient indirectement à les faire peser sur les comptes publics.

 

Dans le cadre de son Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Lyon 7è (PDIE), Lyon 7 Rive Gauche encourage l’usage du vélo sur les trajets domicile-travail en proposant une demi-heure gratuite supplémentaire sur l’abonnement annuel de Vélo’v et met à disposition gratuitement les plans des pistes cyclables de Lyon et de son agglomération. Actuellement, on estime que la part modale du vélo dans les déplacements à Lyon est de 2,5%. Pour mémoire, la palme des déplacements à vélo en France revient à Strasbourg avec 10% de part modale.

 

 

Le plan vélo compte également d’autres mesures :

– l’interdiction de l’arrêt ou du stationnement à 5 mètres en amont du passage piéton hors des places aménagées

– la généralisation du double-sens cyclable dans les rues ou la vitesse est limité à 30km/h

– des objectifs de création de places sécurisées de stationnement pour vélos d’ici 2020 pour chaque grande gare

– la possibilité d’emporter un vélo sur toutes les destinations des TER dans deux trains par sens et par jour

– le développement des itinéraires de loisir…

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site du Ministère du Développement Durable.

 

Lyon 7 Rive Gauche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *